Fête de communion : nos conseils pour les préparatifs

Quelques années après le baptême vient le moment de célébrer la communion de son enfant. Cela pourrait se dérouler à ses 7 ans ou plus. Il s’agit d’un symbole marquant de l’union avec l’église. La commémoration requiert des préparations sérieuses tout comme avec le baptême. Plusieurs étapes doivent être mises au point pour une cérémonie inoubliable sachant qu’il y aura des invités et aussi une réception festive. Voici d’ailleurs nos conseils pour aider à marquer cet évènement.

S’y mettre à l’avance

Pour votre information, une fête de communion se prépare 3 à 4 mois à l’avance. Et pour débuter, il est nécessaire d’établir une liste des choses essentielles à faire. Tout d’abord, il faudra fixer une date. Cette dernière est souvent discutée avec les responsables religieux de la paroisse. Les parrains doivent être au courant de cette information pour qu’ils puissent se préparer. Après cela, il est nécessaire d’établir une liste des dépenses pour établir le budget envisagé pour la cérémonie. Une fois cet élément décidé, il faut définir la liste des invités.

Ce sera après ce point qu’il est possible de choisir le lieu de la réception et du menu. Le choix de la tenue de l’enfant passe après. Sachant qu’il y aura sûrement d’autres enfants, l’idéal serait d’envisager des animations et des jeux selon l’âge des enfants qui y seront. Pour immortaliser le moment, il ne faut pas oublier de réserver un photographe. L’invitation doit être incluse et il est important que des écritures bibliques ou encore des photos du bambin s’y affichent. Viennent ensuite la distribution des invitations, les cadeaux pour les parrains, et la préparation de la décoration communion.

D’autres informations complémentaires pour une fête de communion réussie

En plus de ces informations, certains points doivent être bien fixés afin de faciliter l’organisation et aussi de répondre aux besoins de la famille. Pour le choix de la date, si le chef de la paroisse accepte, il est recommandé d’opter pour la période entre avril et juillet. Le paysage et la nature seront au rendez-vous ainsi que le soleil. Ce sera le meilleur moment pour célébrer un tel événement. Si le lieu de la cérémonie se déroule souvent à l’église, il est aussi possible de le réaliser dans le lieu de réception même. Cela évitera les déplacements.

En tout cas, le choix du lieu de la réception repose sur le nombre de convives et aussi du budget. Pour ceux qui disposent d’une propriété spacieuse, il est possible de célébrer la communion à cet endroit. Autrement, l’idéal serait de le faire dans une salle de réception. Malgré tout, il faudra penser à un espace extérieur pour que tous les enfants puissent s’amuser librement durant les festivités. Concernant la décoration, les éléments de base doivent y être, notamment, les chemins de table, les bougies, les fleurs ou encore les banderoles. Les couleurs vives y sont les bienvenues. Elles procurent une atmosphère joyeuse et un environnement enfantin. Sinon, il est toujours possible d’y ajouter une touche bohème pour valoriser l’aspect sacré de l’événement.

Voilà quelques points à ne pas négliger durant les préparatifs d’une fête de communion. Il y en a pour tous les goûts.

Laisser un commentaire